R.U.S. Beloeil : site officiel du club de foot de Quevaucamps - footeo

NordEclair - Beloeil s’en sort par la petite porte

13 septembre 2017 - 17:53

La réalité des chiffres est parfois radicalement différente de celle du terrain. On était loin de la promenade de santé que laisse penser le score de 3-0 pour Beloeil ! La Montkainoise aurait même mérité de prendre un petit point lors du premier derby de la saison en Wallonie Picarde.

Beloeil3

Montkainoise0

Les buts : 40e Leleu (1-0), 92e Saval (2-0), 93e Leleu (3-0)

Beloeil : Laporte ; Mars, Bronier, Huin, Fretin (60e Pierart) ; Basan (79e Abidellah), Dupont, Delitte, Leleu ; Fidalgo (54e Saval), Van Waeyenberge

Montkainoise : Pinchon ; Flament, Endougou Mbega, Ngoko, Maalam (85e Quansah) ; Simmy ; Tagne, Seka, Boutakrourt (68e Simeni Tango), Mandong ; Kede Ngah

Arbitre : M. Ben Ahmed

 

Car, même si la qualité de la rencontre fut assez modeste, c’est Romuald Laporte, le gardien de l’Union, qui a été le plus sollicité. Il a même été sauvé par sa transversale dans le premier quart d’heure sur une déviation malencontreuse de Bronier, alors que les hommes de Procureur mettaient la pression. «  Nous avons en effet laissé passer notre chance en première période. En début de partie nous avons eu plusieurs occasions de tuer le match. Mais nous n’y sommes pas parvenus  », regrettait Georges Endougou Mbega, défenseur central de l’AS. Beloeil est ensuite sorti de sa coquille et a profité d’un moment d’errement tournaisien pour obtenir un penalty, sur une faute évidente de Pinchon sur Van Wayenenberge. Leleu transformait le coup de réparation d’une frappe pleine lucarne. Après la pause, Beloeil eut encore un bon quart d’heure sans parvenir à transformer quelques escarmouches. Les Kainois se sont alors ressaisis et c’est alors que Laporte entra en scène. Il délogea d’abord un sublime coup franc de Seka de sa lucarne à l’heure de jeu avant de sortir un réflexe époustouflant pour repousser une frappe à bout portant d’Endougou Mbega… à la 89e. «  J’ai bien pensé qu’elle allait rentrer celle-là  », soufflait le défenseur, monté en pointe dans le dernier quart d’heure. De son côté, Romuald Laporte savourait ce moment après avoir traversé une période sombre. «  J’ai perdu ma mère il y a trois semaines. Je ne m’attendais pas forcément à être titulaire aujourd’hui. Mon deuxième arrêt est plus difficile que le premier. C’est vrai que nous nous en sortons bien car nous avons connu 20 premières minutes difficiles et que nous avons inscrit le premier goal un peu contre le cours du jeu. J’espère maintenant que nous serons lancés. Même s’il n’y avait pas le feu, il était temps de prendre des points après le 0 sur 6. Le sac sera moins lourd pour l’entraînement de mardi.  »

Après ce réflexe miraculeux, les Kainois baissèrent les bras et concédèrent deux goals sur autant de contres dans les arrêts de jeu. Très sévère pour l’AS qui se fait rejoindre au classement par Beloeil, nanti de sa première victoire !

C.Ca.

 

Terlin: «Nous n’étions pas sereins»

Dimanche, Septembre 10, 2017 - 20:43

Heureusement pour les Beloeillois qu’ils ont gagné ce match. Car ils auraient sans doute passé une très mauvaise semaine en cas de contre-performance. Sébastien Terlin, leur coach, était en effet très fâché de la copie rendue par ses élèves : «  Nous avons fait les mauvais choix en permanence. Le marquoir aurait aussi pu afficher 0-1 à la mi-temps. Et puis, nous n’étions pas sereins. Nous avons également manqué de hargne. Les joueurs doivent avoir conscience que, s’ils manquent de hargne à la récupération du ballon, c’est cuit !  » Même si ses joueurs ont remporté la victoire, le coach de l’Union était donc fâché. «  Cela deux fois de suite que nous montrons de la m… à domicile. Je me mets à la place des gens qui viennent nous voir.  »

Et si l’entraîneur victorieux était fâché, le coach vaincu était lui satisfait. «  Il y a des défaites qui font mal et qui font rougir  », expliquait Thierry Procureur, mentor de la Montkainoise. «  Mais ce n’est pas le cas de celle-là. Nous avons fait douter un candidat au tour final. Oublions les deux derniers buts ! On ne nous attendait peut-être pas. Mais il faudra compter avec nous.  »

Commentaires