R.U.S. Beloeil : site officiel du club de foot de Quevaucamps - footeo

NordEclair - Belœil s’enfonce

15 janvier 2018 - 17:10

Le derby crucial entre Montkainoise et Belœil a tourné à l’avantage des joueurs de Jérémy Descapentries, qui reviennent ainsi à égalité de points en bas de classement.

Montkainoise 3

Belœil 1

Les buts : 11e Nzuzi Nzolani (1-0), 25e Seka (2-0), 73e Nzuzi Nzolani (3-0), 82e Sarot (3-1)

Montkainoise : Van Cauter B., Dussautoir, Endougou Mbega (27e Irsane), Desmedt, Seka (87e Quansah), Delattre, Jamahi, Nzuzi Nzolani (79e Lasfar), Druon, Flament N., Bruchet.

Belœil : Baneton, Vandenberghe, Sarot, Mars, Azziz (55e Palisse), Saval, Bronier, Van Wayenberghe, Delitte, Flament, Kaba Botanya (76e Basan)

Cartes jaunes : Flament N., Bruchet, Irsane, Jamahi, Druon, Sarot

Carte rouge : 67e Bruchet (deux jaunes)

 

La première période se résumait à deux occasions de buts dans chaque camp : Belœil en loupait une trois étoiles avec un raté de Van Waeyenberghe (35e), seul devant le but, mais qui tirait au-dessus. Quant à Kaba Butanya, son envoi a trouvé le poteau (40e). Par contre, les seules occasions locales étaient concrétisées par Nzuzi Nzolani, de la tête à la 11e et par le remuant Seka, face à ses anciennes couleurs, lequel reprenait victorieusement un centre de Bruchet, à la 26e. Les dix premières minutes de la deuxième période étaient à mettre à l’actif de Belœil, qui se lançait à l’assaut du but local sans pourtant inquiéter le gardien Van Cauter. Sur un contre, les locaux profitent d’une faille dans la défense visiteuse, avec, à nouveau Nzuzi Nzolani, qui reprenait un centre d’Irsane à un bon quart d’heure de la fin pour faire 3-0. Les visiteurs lançaient leurs dernières forces dans la bataille, mais en vain. Ils parvenaient juste à sauver l’honneur, à la 88e par Sarot, qui reprenait victorieusement un centre de Gilles Flament (3-1).

Un résultat plus qu’encourageant pour le coach kainois, Jérémy Descarpentries : «  Nous commençons à élever notre niveau de jeu. Avec l’apport de nouveaux joueurs, mais aussi avec les trois de la P3, nous avons réalisé un très bon match, pas facile du tout, surtout pour un derby, qui plus est face à un concurrent direct de bas de tableau. C’était la rencontre à ne pas perdre. En attendant, voilà un six sur six qui nous fait énormément de bien avant notre prochaine rencontre face à Houdeng. Le chemin est encore très long, mais il faut absolument continuer à y croire.  »

Du côté de Belœil, la déception était grande dans le chef de l’entraîneur Sébastien Terlin : «  Il y avait un manque flagrant de réalisme et d’ambition dans notre camp. Ces rencontres à six points sont toujours très dangereuses. Je le répète, il nous a manqué surtout la mentalité et la motivation, ainsi que de l’intelligence de jeu dans certains secteurs. Certains joueurs se cachent sur le terrain. Il faudra jouer autrement si l’on veut se sauver. Tous les rencontres seront désormais hyper importantes.  »

M. NANSION

Commentaires